AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 June E. Fry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

▌Messages : 3
▌Date d'inscription : 25/09/2010

A PIECE OF ME
Like me, hate me, that imports:

MessageSujet: June E. Fry   Sam 25 Sep - 17:03




© crédit

JUNE ERIOLE FRY
Feat. Alex Evans

Âge : 18
Date et Lieu de naissance : New York le 7 janvier
Groupe : playboy ou phosphore
Menu étudié : Philosophie
Scénario ou Inventé : inventé.

• Physique & Fashion Week

June est du genre gringalé pas étonnant pour son âge me direz-vous, un petit garçon de 17ans assez chétif, frêle, tout mignon, les cheveux bruns, disons même noir corbeau dans lequel on se perd, il les tient de son père tandis que ses yeux d'un bleu vert très spéciale sont un dérivé de ceux de sa mère, il ne les a pas totalement vert. En ce qui concerne sa taille, il ne dépasse pas beaucoup la moyenne, ne s'étant pour l'instant pas très allongé, il s'étirera au cours de l'année probablement pour atteindre la taille de 1m 74environ pas plus. Les traits de son visage sont plutôt fins, certaines coupes peuvent faire confondre les individus le toisant du regard, et imaginer qu'il fut du sexe féminin hors cet aspect androgyne n'eut été un grand réconfort pour lui puisqu'il en fut souvent sujet de moquerie. L'originalité est son maitre mot, un style vestimentaire assez spéciale, un goût particulier pour le black xs de paco rabane, une focalisation sur les converses. Seules activités que l'on pourrait apparenter à des passions superficielles. Le théâtre et la musique. Non le chant mais le violon. Il aime se déguiser emprunter la peau d'un autre personnage qui n'est en aucun cas lui: un charmeur, un idiot, un touriste, un populaire, un amoureux.


• Personality

Le jeune Fry est de nature calme et amusante. Il est très posé ne brusquant jamais les gens, un large sourire se dessine souvent sur son visage donnant l'impression d'être heureux tout le temps. C'est pour cette raison que de nombreuses personnes s'amusent à le penser hypocrite jusqu'au bout des ongles. Mais on ne peut lui coller à la peau cette étiquette. De plus c'est une personne qui a une sainte horreur du mensonge même quand il est inévitable pour d'autres, lui ne s'y résigne jamais. Il dissimule, il contourne avec brillau mais ne supporterait jamais mentir. En revanche il y a un point assez spéciale à distinguer de son caractère plutôt calme et intrigante, c'est cette obsession du beau. Il ne supporte pas se retrouver dans un endroit aux couleurs étrangement associées. La vue d'un visage qui ne lui inspire pas une sympathie à la première approche le dégoute presque. Un petit *censured* dans le fond mais il ne put en être autrement après l'enfance qu'il eut passé sous les ordres et les remarques de sa mère.
Il lui arrive tout de même d'être un minimum agressif et gênant. A force de gentillesse, il eut appris à observer les gens et n'eut d'autre résultat que de savoir ce qu'il pouvait cracher à la figure de quelqu'un dont l'effet serait dévastateur.
La passion, il n'en a pas, il ne put jamais se le permettre, comme il ne put jamais se laisser aller, simple malgré les divers relations qu'il eut pu avoir pendant ses études en deux ans. Il ne put jamais se conduire comme son coeur le lui disait. Ce fut surement pour cette que le jeune June échappa aux folies qu'entrainent les passions. En revanche, il aime l'originalité, il s'entendra bien mieux avec une personne se séparant du lot.


• Resume your life

June est comme son l'indique le fils de Mélodia, tout est claire bien évidemment! Non? Je vais vou expliquer bien que je le fais déjà un peu plus bas. Tout commence alors que le tout jeune Eriole Fry eut été un jeune homme vigoureux comme les autres, avant de devenir gâteux. Dans sa quête du bonheur et de gloire, il s'en alla chercher un objet pour le moins originale que l'on retrouve sous le nom de Masque du charlatant. Ce que tout le monde ignore, c'est que dans son périple, il eut rencontré une jeune femme pour le moment indécis quant à sa sexualité que certains des fans penseraient pencher vers les hommes, le jeune Eriole, grand acteur de son époque, plongea dans le divin lac des plaisirs charnels. Ce qu'il ne sut, c'est que par cette tentation il engendra un jeune enfant appelé Jillian Fry. Ce fut donc caché aux yeux de Fry bien qu'il eut porté le même nom, élevé par son frère June. Le jeune ignorant qu'était Jillian dont les aspirations furent équivalentes à celle de son père, il partit lui à la recherche de reliques qu'il ne trouva jamais pour la simple et bonne raison qu'il n'avait le talent que possédait son père en matière de comédien et de renommé. Ne se décourageant pas d'un poil, il repartit à l'assaut. Mais cette fois-ci l'assaut fut donne à un chateau nommé Mélodia. Rapidement sous ses charmes, le jeune garçon laissa une descendance qu'il eut appelé sur son lit de mort June Eriole Fry, rendant ainsi hommage à qui semblait être les deux personnes les plus importantes de sa vie.
Ce petit enfant, et bien c'est moi, j'aime écrire dans mon journal ce qu'il a bien pu arriver et qui je suis comme si un bout de papier était capable de m'apporter bien plus de sentiment et d'affection que n'importe quel être vivant sur terre me suis-je dis. Mon enfance fut pour le moins mouvementé, sans père, je passai une grande partie de ma vie à faire disputer par ma mère qui était obsédé par le beau, le grand, le brillant, le fort. Son obsession était telle que la maison était d'une grandeur, d'une noblesse effarante. La propreté y régné et ses habitants étaient toujours tirés à quatre épingles. Cette mimique se retrouva sur ma personne alors que je fut rentré à peine au lycée. On resta silencieux au son de la voix du professeur qui venait de prononcer mon nom. Le trou ne m'emplit aucunement de solitude, serein comme à mon habitude, les yeux doux et chaleureux lancés à droite et à gauches.
Mes longues années au lycée, je viens de les voir prendre fin, cette année je rentre en première année à la fac, je ne savais pas trop ce que je devais poursuivre alors je pris la voix qui m'était le plus accessible, beaucoup me conseillèrent l'enseignement mais moi je voulais un poste à responsabilité, peut-être finirais-je dans le fauteuil du magistrat ou encore dans les rangs d'un ministre, ou pourquoi pas directeur d'une école?
Mes années au lycée furent donc jalonnées de très peu d'échec, la plupart des professeurs me voyaient un peu comme la réincarnation d'Eriole et pourtant son niveau était bien au dessus du mien pensais-je depuis toujours. On m'en dit le contraire mais rien n'y fit quoi que ce soit. Un élève studieux, un sourire affiché 24/24 sur les lèvres comme une sorte de bouclier qui empêchait les plus idiots de venir coller à mes baskets pour tenter de m'imbiber de smouthy et cela marchait presque toute l'année à quelque exceptions près bien évidemment.
Cette année, je revenais pour le moins un peu perdu, j'aurais voulu retourné dans cette ville qui 'a vu grandir quelques années. Y retrouver le parc de jeux, la maison de mon enfance mais je ne m'y résolvait jamais, continuant un jeu théâtral dans ma chambre, pratiquant en continue mon violon qui me sauverait peut-être un jour et tripotant les boutons d'une platine tentant de reproduire les sons se trouvant dans les chansons de mon groupe phare SEXY SUSHI.
Mais ces deux dernières années furent pleines de bonheur. Pendant les vacances que j'eus passé dans la capitale anglaise, j'y rencontra un jeune homme, beau, droit qui m'accepta malgré cette obsession qui refaisait surface lorsque l'inquiétude et la folie furieuse que je gardais en moi. Je l'aimai et je n'en espérais pas autant de lui et pourtant cela arriva. Comme un grand coup de claque dans la figure, la moitié de ma septième année fut le théâtre d'une tragédie et d'un grand pas. Le décès de ma mère me fit couler quelque larmes que je ne regrettais pas, je l'aimais malgré ces années de tortures insensées. Puis vint la demande de celui dont le nom me portait vers les cieux à peine prononcé, habiter ensemble. Ce fut un grand rêve que je ne pus concevoir l'année suivante mais ce que je savais et ce que je sais encore aujourd'hui, c'est que tout sera fait en ordre, de la manière aussi belle et honorable dont je puis faire preuve.

• You're different

Il n'a pas de caractéristique physique ou mentale particulière hormis le fait qu'il est légèrement tatillon et obsédé, peut-être pas autant que sa mère, par le beau.



• Sexual Orientation

Son orientation sexuelle Eh bien en lisant l'histoire vous l'aurez compris, il est homosexuel et en couple.



• Toc toc, y'a-t-il quelqu'un derrière l'écran

Prénom/Pseudo : June
Âge : 19ans
Comment as-tu connu ce forum ? : PRD
Un avis sur le design? le contexte? : jolie bien qu'on aie du mal à distinguer les onglets dans le profil
Double Compte : Oui [] Non [x] (Si oui, écrire le nom de votre personnage.)
Extrait de RP :
Spoiler:
 
Code du règlement :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Chase J. Benz
Admin & Fondateur


▌Messages : 4
▌Date d'inscription : 17/08/2010

A PIECE OF ME
Like me, hate me, that imports:

MessageSujet: Re: June E. Fry   Sam 25 Sep - 20:12

Fiche Validée ! cute
Premièrement merci de ton inscription.
Ta fiche est très bien, tu as un très bon sens de l'écriture et tu ne fais pas de fautes d'orthographes ou bien alors très peu. Concernant ton groupe, je t'ai affecté aux phosphores qui me semblait le plus approprié après si tu préfères celui des playboys je ferai le changement, pas de soucis.

Pour plus d'infos' n'hésite pas à me Mpotter moi ou mon camarade John J. Kennedy/
Pour terminer, bienvenue sur Chicago University, en espérant que tu t'amuses, parmi nous !
N'hésite pas à faire de la pub pour le forum, encore merci !

_________________


    UNDERCONSTRUCTION
    “CHASE J. BENZ„
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

John J. Kennedy
Admin & Fondateur


▌Messages : 27
▌Date d'inscription : 17/08/2010

A PIECE OF ME
Like me, hate me, that imports:

MessageSujet: Re: June E. Fry   Dim 26 Sep - 13:52

Je crois que mon collègue à tout dis fufu lechage
Je te remercie aussi de ton inscription en espérant que tu te plaises ici cute
Et pour la couleur des onglets, je change ça immédiatement roll hug
Have a Fun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-university.forumactif.ws




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: June E. Fry   

Revenir en haut Aller en bas
 

June E. Fry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: It's the beginning :: Présentations :: Présentations Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit